Mission

Le mandat de la Fondation Guido Molinari prend sa source dans le testament de Molinari, puis dans la charte de la Fondation constituée du vivant de l’artiste, à sa demande. Dans ces documents on trouve l’essence de ce qui anime la Fondation dans ses activités et ses principaux objectifs:

  • Conserver la collection des œuvres de Guido Molinari ;
  • Maintenir un musée de référence pour l’œuvre de Guido Molinari ;
  • Favoriser la diffusion des œuvres de Guido Molinari et d’autres artistes contemporains et actuels ;
  • Offrir un soutien à des artistes pour favoriser leur développement artistique (résidences).

À ces objectifs s’ajoute une vocation éducative compte tenu de l’intérêt indéniable de Molinari pour l’éducation et la transmission des savoirs dont témoigne son engagement comme enseignant pendant 27 ans à l’université Concordia jusqu’à sa retraite en 1997.

De plus, son testament précise que l’immeuble légué doit être utilisé « pour diffuser et promouvoir (ses) œuvres ainsi que celles d’autres artistes québécois et ainsi avoir une vocation éducative au bénéfice du public québécois ».

Atelier de Molinari. Photo : _naturehumaine
Atelier de Molinari. Photo : _naturehumaine.

La mission de la Fondation est de conserver et de faire vivre l’oeuvre de Molinari.

Enfin, les activités de la Fondation s’inscrivent dans la vision de garder vivante la mémoire de Molinari afin de devenir le centre de référence de l’œuvre de Molinari, un lieu de diffusion, de création et d’échanges porteurs sur l’art contemporain.

L’organisation se veut inclusive, audacieuse et innovatrice à l’image de son créateur.

Les valeurs d’accessibilité, d’authenticité, d’éthique muséale, d’inclusion et de pertinence l’animent.

Guido Molinari, <em>Le blanc et le noir</em>. Photo : Guy L'Heureux
Guido Molinari, Le blanc et le noir. Du 25 juin au 5 septembre 2021. Photo : Guy L’Heureux.
Marie-Claire Blais, <em>S'écoulent les jours, loin derrière l'oeil</em>, 2021
Marie-Claire Blais, S’écoulent les jours, loin derrière l’oeil. Du 11 mars au 23 mai 2021. Photo : Guy L’Heureux.
<em>R. HOLLAND MURRAY: Unpacking/oeuvres choisies</em>. Photo : Guy L'Heureux.
R. HOLLAND MURRAY: Unpacking/oeuvres choisies. Du 3 février au 23 avril 2022. Photo : Guy L’Heureux.

L’immeuble

La Fondation Guido Molinari loge dans l’édifice d’une ancienne succursale de la Banque d’Épargne de la Cité et du District de Montréal construit en 1927-28. Suite au départ de l’institution, Molinari s’en porte acquéreur en 1982 pour y aménager son atelier et son domicile. L’artiste occupe le lieu jusqu’à son décès en 2004. Entre 2006 et 2012, l’agence d’architecture _naturehumaine travaille à la réhabilitation du bâtiment afin d’en faire un lieu de diffusion de l’art contemporain et pour héberger les activités de la Fondation. Le résultat se mérite un prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec en 2013 (catégorie Aménagement intérieur).

La Fondation Guido Molinari. Photo : Guy L'Heureux
La Fondation Guido Molinari. Photo : Guy L’Heureux.