L’Actuelle, galerie d’art non-figuratif (1955-1957)

 

Du 10 mars au 12 juin 2016

La Fondation Guido Molinari présentait une exposition qui évoquerait l’histoire de la galerie L’Actuelle, une aventure peu connue du monde des arts visuels québécois, qui a commencé le 28 mai 1955. Molinari et la journaliste Fernande Saint-Martin créent alors une galerie consacrée à la diffusion quasi exclusive de la non-figuration, une forme d’art souvent mal appréciée à l’époque, tant de la part de la société en général que des musées et des galeries.

L’Actuelle sera ouverte au public jusqu’au 19 mai 1957, au 278, rue Sherbrooke Ouest. Elle sera un météore dans la vie montréalaise : une trentaine d’expositions en 24 mois, de très longues heures d’ouverture et une couverture journalistique d’une ampleur exceptionnelle (et pour cause : s’y succéderont notamment des expositions individuelles de Borduas, Mousseau, Barbeau, Leduc, Letendre, Ulysse Comtois, McEwen, Toupin, Belzile, Jean-Paul Jérôme, Bellefleur, Giguère, Blair, Claude Tousignant et, bien sûr, Molinari lui-même; à côté de quelques mémorables expositions collectives). En somme, une sorte d’inventaire de l’art non-figuratif par des artistes qui ont exposé alors ce qu’on considère souvent, soixante ans plus tard, comme l’âge d’or de leur production.

L’Actuelle, galerie d’art non-figuratif (1955-1957) réunira quelques-uns des plus beaux morceaux qui ont été montrés dans cet espace mythique et sera accompagnée d’une monographie, abondamment illustrée d’œuvres et de documents historiques, offrant des informations précises, souvent inédites, sur cet important lieu de diffusion de l’art contemporain. Pour faire bonne mesure, l’équipe de la Fondation Guido Molinari s’est adjoint l’historienne de l’art Lise Lamarche.

Cette est accompagnée d’une monographie publiée aux éditions du passage, abondamment illustrée d’œuvres et de documents historiques inédits, offfrant des informations précises sur cet important lieu de diffusion de l’art contemporain.

Divers événements ont ponctués l’exposition dont une table ronde sur les galeries d’hier et d’aujourd’hui, une rencontre avec la journaliste Françoise de Repentigny et un concert du Quatuor Molinari.

Photos du vernissage, le 10 mars 2016

.