Activités passées

13 juin 2019 – 11 août 2019

Thomas Bégin
Exercices de facultés naturelles

Thomas Bégin réalise une intervention spécifique dont le point de départ est l’espace de travail de Guido Molinari – son atelier en partie muséifié et exposé au public – et qui se décline dans tous les espaces d’exposition de la Fondation Guido Molinari. Faisant appel au dispositif de la period room, cet atelier placé sous vitrine révèle les traces, en couches multiples, du travail qu’y a réalisé le plasticien durant vingt ans.

Lire plus>

 

28 février 2019 – 21 avril 2019

Françoise Sullivan. Hommages.

La Fondation Guido Molinari présente des toiles choisies parmi celles qui ont été réalisées, au tournant du millénaire, en hommage à des amis peintres disparus à cette époque. À ce corpus d’œuvres historiques (dédiées à Edmund Alleyn, Ulysse Comtois, Marcelle Ferron et Guido Molinari), s’ajouteront deux œuvres inédites, réalisées exprès pour notre exposition, en hommage à John Heward et à Fernand Leduc. En outre, chacun des grands tableaux de Sullivan sera accompagné d’une œuvre majeure de l’artiste à qui il est dédié, histoire de rendre une autre forme d’hommage à ces grands disparus.

Lire plus>

6 octobre 2018 – 10 mars 2019

Spectres en tournée : Jean-Pierre Gauthier, Pascal Audet et Emmanuel Lagrange Paquet

Avec la collaboration du Conseil des Arts de Montréal, l’exposition Spectres (FGM, hiver 2017) sera présentée dans trois nouveaux espaces : la Maison de la culture Côte-de-Neiges, la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal et le Centre culturel Stewart Hall à Pointe-Claire. Cette exposition présente un ensemble d’installations qui mélangent l’historique et l’actuel, l’art de la peinture et l’art des écrans et du web.

Lire plus>

18 octobre 2018 – 13 janvier 2019

Molinari : un livre, une exposition

«Moli» aurait eu 85 ans le 12 octobre et, pour l’occasion, la Fondation vous propose un double événement. D’abord, la monographie intitulée simplement Molinari, un fort volume abondamment illustré de 325 pages, constitue la première publication du genre consacrée à l’artiste. Elle réunit notamment des textes de trois historiens de l’art chevronnés qui ont longuement fréquenté l’artiste en son temps — Bernard Teyssèdre, François-Marc Gagnon et Roald Nasgaard — avec, en prime, un témoignage du peintre Marc Séguin qui évoque son professeur des années 1990, celui qui «n’enseignait pas comme les autres».

Lire plus>

 

 

24 mai – 29 juillet 2018

Laminoir . Martha Townsend chez Molinari.

« Dans mon travail des formes simples sont souvent composées de deux matériaux en dialogue. Mes sculptures jouent sur le matériau, la forme et le volume pour créer une expérience tranquille où peut s’arrêter le temps. Leur géométrie symétrique est apaisante et accessible. Traditionnellement, la sculpture se déploie au fur et à mesure qu’on en fait le tour, mais dans ce cas-ci, c’est l’esprit du regardeur qui s’enroule autour de la sculpture. »

– Martha Townsend, 2017.

Lire plus>


22 février – 22 avril 2018

Joueurs : Serge Murphy et Jean-François Lauda

Le premier, un artiste chevronné, surtout reconnu pour sa pratique de la sculpture et de l’installation; le deuxième, un artiste émergent qui a trouvé dans la peinture la meilleure façon d’exprimer son originalité, tout en faisant référence à ceux qui ont su, par le passé, révolutionner cette discipline. Ces deux « joueurs » ont transformé l’atmosphère de la Fondation, redevenue un atelier, habité et foisonnant.

Lire plus>


21 septembre – 17 décembre 2017

Des lignes, du temps. Dessins de Concordia: 1948 – 2017

Qu’ont en commun Marie-Claude Bouthillier, Sylvain Bouthillette, Denis Demers, Giuseppe Di Leo, John Fox, Marc Garneau, Yves Gaucher, Betty Goodwin, Trevor Gould, Jim Holyoak & Matt Shane, Sophie Jodoin, Peter Krausz, Suzy Lake, Sophie Lanctôt, Stéphane La Rue, Naomi London, Thérèse Mastroiacovo, Patrick McEown, Guido Molinari, Diane Morin, Adrian Norvid, Sarah Pupo, Vincent Routhier, Marigold Santos, Françoise Sullivan, Marion Wagschal et Irene F. Whittome?

Peu de chose à la vérité, si ce n’est que tous ces artistes sont passés par Concordia (ou Sir George Williams), comme étudiant et/ou comme professeur, et qu’ils ont réalisé un jour des dessins inspirants, dont l’ensemble propose une esquisse de réflexion sur la discipline.

Lire plus>


20 avril – 16 juin 2017

Molinari : autour de quelques œuvres phares


Cette trentaine de « pages choisies » de l’artiste offre un accès privilégié à l’ensemble de son œuvre, sur un mode presque didactique, en identifiant d’abord deux passions différentes de Molinari : les œuvres en couleur, au rez-de-chaussée, et celles qui utilisent le seul noir, à l’étage.

Lire plus>

 


19 janvier – 19 mars 2017

Spectres : une exposition de Jean-Pierre Gauthier, Pascal Audet et Emmanuel Lagrange Paquet

La Fondation Guido Molinari a invité l’artiste multidisciplinaire Jean-Pierre Gauthier à créer in situ de nouveaux systèmes mécaniques qui entrent en relation avec l’atelier et les oeuvres de Molinari, histoire de générer des images et des sons qui proposeront des perspectives inédites sur l’aventure du peintre.

Lire plus >


22 septembre – 20 novembre 2016

Événement Ayot

_mgl5610_photoguylheureux

La Fondation a participé à l’événement Ayot, organisé par Nicolas Mavrikakis dans six lieux à Montréal. Nos deux expositions étaient Ayot-Moli (en passant par Maclean) et Familiarités.

Lire plus>


4 – 28 août 2016

2011-2016 : 15 expositions déjà.

a-venir-inauguration

La Fondation présente une exposition qui évoque quelques-uns des plus beaux moments des cinq premières années d’activité de la maison.

Lire plus >

 


10 mars – 12 juin 2016

L’Actuelle, galerie d’art non-figuratif (1955-1957)

Molinari_56_10_18_2_6 - copie

La Fondation Guido Molinari a présenté une exposition qui évoquait l’histoire de la galerie L’Actuelle, une aventure peu connue du monde des arts visuels québécois, qui a commencé le 28 mai 1955. Molinari et la journaliste Fernande Saint-Martin créent alors une galerie consacrée à la diffusion quasi exclusive de la non-figuration, une forme d’art souvent mal appréciée à l’époque, tant de la part de la société en général que des musées et des galeries.

Lire plus >


29 mai 2016

Causerie avec Françoise de Repentigny

image-repentigny

Dans le cadre de son exposition L’Actuelle, galerie d’art non-figuratif (1955-1957), la Fondation Guido Molinari a invité la journaliste Françoise de Repentigny, qui fut aussi l’épouse du critique Rodolphe de Repentigny, pour une causerie conviviale et informelle, histoire de faire revivre cette période lointaine.


24 avril 2016

Musique à voir II

Le Quatuor Molinari à la galerie L’Actuelle

image-quatuor

Au milieu d’une cinquante d’oeuvres qui ont été exposées à L’Actuelle entre mai 1955 et mai 1957, les visiteurs pourront entendre des quatuors à cordes, datant des années 1950, de François Morel, Jean Papineau Couture et Krzysztof Penderecki, ainsi que le Quatuor IV de Jean Lesage, un compositeur montréalais né en 1958.


3 avril 2016

L’Actuelle hier et aujourd’hui : même combat ?

Table ronde sur la galerie L’Actuelle

image-table

On discute du statut particulier de cette galerie, fondée par des artistes, dans le paysage culturel montréalais des années 1950 et de son écho aujourd’hui.

Les intervenants : Mathieu Beauséjour, Emmanuel Galland, Marie-Josée Jean, Geneviève Lafleur, Lise Lamarche.

Lire plus>


25 février 2016

Poèmes de détention et quelques « contres »

André Pappathomas – Ensemble Mruta Mertsi

Claude Gauvreau en 1970.

Claude Gauvreau en 1970.

En attendant l’ouverture de son exposition sur la galerie L’Actuelle, la Fondation Guido Molinari présentera, le jeudi 25 février à 20 heures, une soirée consacrée à l’œuvre poétique de Claude Gauvreau, intitulée Poèmes de détention et quelques «contres».

Lire plus>


24 septembre  2015 – 17 janvier 2016

Quantificateurs :

Tableaux 1978-1997 et estampes 1991-1992

_DSC3789_Photo Guy LHeureux

Sans titre, 1991, sérigraphie, 5/10, 112,5 x 76 cm

La Fondation a ouvert sa saison avec une exposition consacrée aux Quantificateurs de Molinari. Il s’agit de la série à laquelle l’artiste a travaillé pendant la plus longue période de son activité créatrice, soit une vingtaine d’années (entre sa première exposition en solo au Musée d’art contemporain de Montréal, en 1979, et la réalisation de Vent bleu, son gigantesque polyptique de 1997).

Lire plus >


14 janvier 2016, 19h30

L’oeil avale

Quelques poètes surréalistes chez Molinari

SaintMartin

Dans l’esprit des vernissages de la galerie L’Actuelle, où se côtoyaient art pictural et poésie, la soirée L’œil avale propose une mise en lecture de 14 poètes autour de la figure tutélaire de Molinari.

Lire plus >


15 novembre 2015 à 15h

Le Quatuor Molinari : Musique à voir I

Quatuor15nov

Il s’agit du premier concert de la série Musique à voir qui a eu lieu au rez-de-chaussée de la Fondation, au milieu des toiles de l’exposition Quantificateurs.

Lire plus >


15 octobre 2015 à 19h

Marie Brassard : Le miel et le feutre

 Joseph Beuys: costume de feutre

Joseph Beuys: costume de feutre

Performance de l’artiste multidisciplinaire Marie Brassard, qui aura lieu dans l’espace de l’exposition Quantificateurs de Guido Molinari. L’oeuvre inédite, qui constituera aussi un hommage au grand artiste allemand Joseph Beuys

Lire plus >


11 juin – 2 août  2015

Études

De Pauw / A.Tremblay, Étude pour Configuration XII, 2015, impression jet d'encre sous plexi, 35,5 x 53,4 cm

De Pauw / A.Tremblay, Étude pour Configuration XII, 2015, impression jet d’encre sous plexi, 35,5 x 53,4 cm

Lors d’une courte résidence à la Fondation, les artistes Manon De Pauw et Sara A.Tremblay ont puisé dans l’oeuvre de Molinari des éléments déclencheurs pour produire le corpus de cette exposition.

Lire plus >


28 février – 31 mai  2015

Molinari en noir et en couleur, 50 ans de « molinarismes »

Guido Molinari, 1967, Bi sériel orange-vert, 228 x 203 cm, Fondation Guido Molinari

Guido Molinari, 1967, Bi sériel orange-vert, 228 x 203 cm, Fondation Guido Molinari

En collaboration avec le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, la Fondation y présente une rétrospective de Molinari comprenant plus de 80 oeuvres. La grande salle Françoise-Labbé est réservée pour la production en couleurs : des premières oeuvres faites à la noirceur jusqu’au monochromes des années 90 en passant par les bandes des années 60. Quant à salle multifonctionnelle, elle accueille, comme dans un laboratoire, l’expérience du noir et blanc…

Lire plus>

Visite virtuelle disponible


12 février – 26 avril  2015

Francine Savard, une rétrospective
Multi noirs 1997-2014

Francine Savard, Suite 54, 2006, acrylique sur toile montée sur panneau de bois

Francine Savard, Suite 54, 2006, acrylique sur toile montée sur panneau de bois

Inspirée du titre d’une œuvre de Guido Molinari, l’exposition Multi noirs, 1997-2014 revient sur les dernières années de travail de Francine Savard, une artiste qui vient confirmer le fait que l’abstraction géométrique est loin d’avoir dit son dernier mot. Elle proposera en outre une installation en forme de clin d’œil au dernier atelier de Molinari.

Lire plus – texte de Lesley Johnstone>

Cliquez ici pour accéder au dépliant

Ou ici pour les utilisateurs de Safari


Voir la vidéo>


12 février – 26 avril  2015

Goguen/Molinari, dessins 1954-1959

Jean Goguen, Sans titre, 1958, 51x 65 cm. Photo : Guy l'Heureux

Jean Goguen, Sans titre, 1958, 50,5 x 65 cm. Photo : Guy l’Heureux

Cette exposition  permet à un artiste très doué mais trop discret de refaire surface aux côtés de celui qui fut son compagnon de route, à une époque où rien n’était acquis dans le monde de l’abstraction.

Lire plus >
Texte de présentation par  Gilles Daigneault>

Voir la vidéo>

Cliquez ici pour accéder au dépliant sur l’exposition Goguen/Molinari

 


25 septembre 2014 –  25 janvier  2015

Cozic/Moli, les années soixante-dix.
Un clin d’oeil complice

COZIC, d'Amour tendre, 1973, pelon, peluche, kodel, 164 x 400 x 100 © Daniel Roussel

Cozic, D‘amour tendre, 1973, pelons, peluche, kodel, 164 x 400 x 100 – Photographie  Daniel Roussel

Voici un accrochage qui évoque une rencontre improbable, sur le terrain de la forme et de la couleur, entre le ludique et la rigueur, à une époque où les principes de Moli donnent l’impression de s’assouplir et ceux de Cozic, de lorgner un certain formalisme.

Bonjour la nostalgie ! Encore que…

Lire plus >


25 septembre 2014 – 25  janvier 2015

Marc Garneau, 1982-1984.
Du silence des yeux

image_marc

Marc Garneau, In Memoriam, 1984, acrylique et crayon conté sur toile, 195 x 349 cm – Photographie  Pierre Charrier

L’exposition regroupe tableaux et dessins réalisés par Marc Garneau alors qu’il était inscrit en maîtrise à l’Université Concordia, où il a étudié avec Guido Molinari. Ces œuvres furent présentées dans l’une ou l’autre des trois expositions solos qu’il a alors tenues.

Notre présentation sera l’occasion de redécouvrir son entrée remarquée sur la scène montréalaise.

Lire plus>


16 octobre  2014

Louise Bédard danse rencontre l’exposition Cozic/Moli

IMG_1441 - copie-3

Suite à une résidence à la Fondation, la danseuse et chorégraphe Louise Bédard a présenté des interventions in situ, conçues spécifiquement pour les œuvres exposées de Cozic et de Molinari.

Interprètes : Marie Claire Forté et Alanna Kraaijeveld accompagnées par Michel F. Côté

Lire plus >

 


12 juin au 24  juillet 2014

Projet HoMa II – Les espaces réciproques

Louis-Philippe Coté

Louis-Philippe Coté

La Fondation a participé à la deuxième édition du Projet HoMa, en partenariat avec la maison de la culture Maisonneuve, qui a  réuni des travaux  de 16 artistes résidant ou ayant leur atelier dans le voisinage de la Fondation. Cette exposition était initiée par C2S Arts et Événements.

Commissaire :Ève Dorais

Lire la suite >


17 avril au 8 juin 2014

Stéphane La Rue – En Résonance

Stéphane La Rue, Comme une image (pour un ensemble) en deux mouvements, 2009, détail, graphite sur bois. Photo : Guy L'Heureux.

Stéphane La Rue, Comme une image (pour un ensemble) en deux mouvements, 2009, détail, graphite sur bois. Photo : Guy L’Heureux.

Autour d’une nouvelle variation de la suite exemplaire Comme une image (pour un ensemble), qui avait d’abord été présentée chez Roger Bellemare il y a près de cinq ans, l’exposition  a réuni une sélection de séries d’œuvres sur papier, réalisées au cours des dix dernières années.

Plus d’informations et d’images >

6 mars au 5  avril 2014

Contrebande

Expo-UQAM-site web - infolettreLa Fondation Guido Molinari était heureuse d’accueillir les travaux de dix-sept finissantes et finissants de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM, réunis sous le titre de Contrebande.

Plus d’informations et d’images >

 31 octobre 2013 au 23 février 2014

MOLINARI EN DEUX TEMPS : Tableaux 1964-1968 et Œuvres sur papier 1953-1957

IMG469_mutation_jaune-ocre

Mutation jaune-ocre, 1964, acrylique sur toile, 244 x 201 cm. Fondation Guido Molinari. © SODRAC. Photo : Guy L’Heureux

La Fondation Guido Molinari a ouvert officiellement ses portes le 31 octobre 2013, avec  deux corpus d’œuvres de Guido Molinari séparés par une dizaine d’années. À première vue, on dirait de la musique de chambre, à l’étage, et de la musique symphonique, au rez-de-chaussée. Ou encore des créations de jeunesse à côté d’une production de maturité. C’est un peu vrai, encore que…

Lire la suite >

18 janvier au 1er mars 2014

Molinari à la galerie Art Mûr : À la frontière du monochrome

Quantificateur (gris) acrylique sur toile, 1988, 198 x 167,5 cm, Guy l’Heureux, SODRAC, Fondation Guido Molinari

Quantificateur (gris) acrylique sur toile, 1988, 198 x 167,5 cm, Guy l’Heureux, SODRAC, Fondation Guido Molinari

Du 18 janvier au 1er mars 2014, la galerie Art Mûr  a présenté trois générations d’artistes dont le travail échappe de justesse à la peinture monochromatique.

La Fondation Guido Molinari a prêté un Quantificateur gris-violet et plusieurs estampes, qui côtoient des oeuvres de Yves Gaucher, Neil Harrison, Braden Labonté, Michelle Lundquist, Barbara Todd, Henri Venne, and Jinny Yu.

Lire la suite >

21 septembre au 5 octobre 2013

GUIDO MOLINARI oeuvres de 1955-1959 –  Galerie Valentin –

Guido Molinari, Sans titre, 1955, huile sur toile, 54,5 cm x 67, coll. Fondation Guido Molinari, © SODRAC Photo : Guy L'Heureux

Le galeriste Jean-Pierre Valentin, qui a pris l’habitude d’ouvrir chacune de ses saisons avec une exposition de prestige, a choisi l’œuvre de Guido Molinari pour en faire l’objet à automne 2013. Il a réuni des toiles et des dessins réalisés entre 1955 et 1959, qui constituent, en outre de leur valeur intrinsèque, une irremplaçable introduction à l’œuvre des années soixante et suivantes.

Lire la suite >

31 mai – 30 juin 2013

Marc Séguin : Les années Moli

passes_seguin La Fondation Guido Molinari, a présenté Les années Moli de Marc Séguin, une exposition réunissant des travaux réalisés entre 1996 et 1998, soit à l’époque où le jeune artiste travaillait dans un espace, rue Chapleau, mis à sa disposition par Molinari qui était son professeur, et un peu son complice.Lire la suite >

13 – 23 juin 2013

Projet HoMa

passes_homa La Fondation Guido Molinari a participé, en partenariat avec la maison de la culture Maisonneuve, au Projet HoMa qui présentait les œuvres d’artistes ayant un atelier dans le quartier. L’exposition regroupait vingt-trois artistes choisis par la commissaire Geneviève Goyer-Ouimette.Lire la suite >

28 septembre – 30 décembre 2012

mSm — Molinari, Sala, Munari,
Musée d’art de Joliette

sala-munari-joliette Par un juste retour des choses, l’exposition de la commissaire indépendante Meredith Carruthers, organisée par la Fondation Guido Molinari, s’est retrouvée au Musée d’art de Joliette, dans un climat à la fois différent et proche de celui du lieu pour lequel elle avait été créée.

Lire la suite >


9 octobre 2011 – 9 janvier 2012

Molinari — Morceaux choisis, Centre national d’exposition de Jonquière

Morceaux_choisis_affiche  Suite et fin de l’aventure : la directrice du CNE a visité notre exposition à Sherbrooke et a eu envie de la montrer au Saguenay où elle a occupé pendant un trimestre la Salle Rio Tinto Alcan, «la plus grande et la plus prestigieuse» de l’institution.

27 novembre – 11 décembre 2011

mSm — Molinari, Sala, Munari,
Fondation Guido Molinari

passes_msm_fondation_2 C’est le jeune sculpteur italien Andrea Sala qui a été le premier artiste en résidence à la Fondation Guido Molinari. L’expérience a donné  lieu à la création de quatre nouvelles sculptures qui constituaient autant de dispositifs susceptibles, entre autres, de concilier le travail de Molinari (1933-2004) et celui de l’artiste multidisciplinaire milanais Bruno Munari (1907-1998).

Lire la suite >


1er – 31 mai 2011

Participation de la Fondation Guido Molinari à la 7e édition de la Biennale de Montréal — BNL MTL 2011

 IMG07

Le titre de cet événement, La tentation du hasard, et plus encore son sous-titre, «Toute pensée émet un Coup de dés», Stéphane Mallarmé, 1897, semblaient faits sur mesure pour Guido Molinari. Aussi la Fondation a-t-elle accepté avec empressement l’invitation de son directeur général et artistique, Claude Gosselin, à en faire partie. La grande salle du rez-de-chaussée, ouverte au public pour la première fois, présentait alors deux corpus importants qui se situaient aux débuts et à la fin de la carrière de l’artiste.

Lire la suite >


 19 juin – 3 octobre 2010 / 28 janvier 2009 – 28 mars 2010 / 20 septembre – 3 décembre 2006

Molinari — Morceaux choisis, Dans le Programme Conseil des arts de Montréal en tournée. 

Maison de la culture de Maisonneuve

Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Morceaux_choisis_affiche L’exposition, organisée par la Fondation Guido Molinari en collaboration avec la MDLC, réunissait 31 œuvres de Molinari, réalisées entre 1947 et 1998. Les commissaires en étaient Gilles Daigneault et Serge Marchetta. Elle s’accompagnait d’un petit catalogue dont le texte principal, Molinari et «la promesse de bonheur», était signé François-Marc Gagnon. Le soir du vernissage, le premier étage de la maison de la culture était officiellement nommé «Zone Molinari — Lieu d’expression actuelle», et la Fondation consentait le prêt à long terme d’une toile de Molinari destinée à accueillir les visiteurs dans le hall d’entrée.

Au cours de ces 14 mois, l’exposition de la Fondation Guido Molinari, avec des variantes plus ou moins importantes dues aux configurations et aux capacités d’accueil de chacun des centres qui l’accueillaient, a été présentée à LaSalle (Centre Henri-Lemieux), Pointe-Claire (Galerie d’art Stewart Hall), Verdun (Centre culturel de Verdun), dans le Sud-Ouest (MDLC Marie-Uguay), à Lachine (Musée de Lachine), Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles (MDLC Pointe-aux-Trembles) et Dorval (Centre culturel de Dorval). Le CAM a publié un dépliant à l’occasion de cette tournée.

Suite logique de la tournée précédente : des conservateurs du MBAS ont pris connaissance de l’exposition de la Fondation et l’ont invitée pour l’été et la rentrée d’automne à Sherbrooke.

Voir le projet >